10/11/2009

Je vais au PALEO en train ...

et toi, et toi et toi ?

Chêne-Bourg_Nyon.jpg

 

Alors choisissons la bonne voie ...

 

 

Boris Calame, Constituant, designer et écologue indépendant

Vice-président de la Coordination Transport et Déplacement

 

 

23/10/2009

Le climat est un bien commun !

Ultimatum climatique, à moins de 60 jours … et nous et nous et nous …

 

Ce samedi 24 octobre 2009, c’est « la journée d’action internationale autour du climat », joignez vous aux citoyens de la terre pour manifester en faveur d’un avenir avec des conditions climatiques sûres.

Parmi les 4'641 actions prévues, au travers de 177 pays, Genève aura aussi son action organisée par Greenpeace, soit un cortège dont le départ sera donné ce samedi à 12h00 à Plainpalais. Il se rendra à la Place des Nations, pour d’exprimer aux décideurs politiques l'importance et les enjeux liés à la protection du climat.

Alors même que, selon les scientifiques du « Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat - www.ipcc.ch » (Prix Nobel de la Paix - collectif - en 2007), le nombre de 350 ppm (parties par million) de CO2 est le seuil limite tolérable pour l’atmosphère et donc pour la survie de l’humanité, nous nous en éloignons constamment … à ce jour, nous en sommes à 387 ppm. Pour y parvenir, nous nous devons donc d’abaisser drastiquement nos émissions globales et locales de CO2.

Ensemble, pour nos enfants et notre planète, nous pouvons y arriver. De nombreuses solutions existent, mais seules les décisions de la conférence de l’ONU sur le climat, qui se déroulera à Copenhague en décembre 2009 « http://fr.cop15.dk/ », pourront permettre d’aboutir à la mise en place d’un cadre contraignant où les Etats et les individus, des générations actuelles et futures, puissent s’y retrouver.

Croyons-y et espérons que les citoyens de la Terre, après les prochains accords climatiques mondiaux, pourront féliciter leurs gouvernements et décideurs, qui assumeront ainsi leurs responsabilités en vers les générations actuelles et futures !

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève

 

 

3347453775_d45f9301a8_o.jpg

 

 

 

Plus d’informations locales sur le site « www.350.org/fr/node/8771 » et globales « www.350.org/fr ».

« 350.org » est une campagne mondiale de mobilisation des populations, qui entend répondre aux défis de la crise climatique, à laquelle notre planète est ses habitants sont et seront de plus en plus confrontés - des solutions que la justice impose.

 

14/10/2009

Comment concillier mode et durabilité ?

EFD2009_flyer_recto-2.jpg

En ces journées des « EthicalFashionDays », qui ont lieu à Genève, du 16 au 18 octobre 2009, à la maison communale de Plainpalais ( www.ethicalfashiondays.ch ), il est opportun de se demander comment concilier mode et durabilité, alors même que cette première a pour but premier de répondre à un besoin éphémère et immédiat ?

De par sa conception, le produit, qu’il soit accessoire, objet ou encore vêtement, a une faible durée de vie. Dans notre monde limité, le fait d’acheter puis, presque aussi tôt, jeter, ne peut plus être de mise. Aujourd’hui, de plus en plus d’individus souhaitent que les produits deviennent durables.

Pour concilier ces aspirations et ces besoins, l’introduction de la notion d’éthique, dans la production et la commercialisation des matières et des produits, permet de développer de nouvelles stratégies viables et durables. Il est bon de rappeler que l’éthique c’est les règles tacites ou écrites du bien vivre ensemble. Par le repect d’autrui et de notre environnement, nous pourrons y parvenir.

De fait, en intégrant dans toute production les préceptes du développement durable, soit la recherche d’équilibre entre ses trois composantes que sont l’économie, le social et l’environnement, nous pourrons nous assurer l’usage de produits qui sont conçus dans le respect de l’humanité et de notre planète.

Pour être durable, il faut aussi prolonger les cycles de vies, soit donner la possibilité à un produit, qui a perdu son usage pour l’un, de trouver une seconde vie avec l’utilisation par autrui et, au final, le recyclage du produit et de ses composantes permet de boucler le cycle de vie de la matière.

 

Par cette action de l’association NiceFuture, il faut constater qu’il est bien fini l’époque des bonnets en laine difformes et autres habits peu gracieux qui ont caractérisés, un temps, une certaine confection proche de l’environnement.

La démonstration est ainsi faite, que l’on peut avoir une confection de haute qualité, tant au niveau esthétique qu’environnementale, tout en respectant les individus qui en ont permis la réalisation.

 

Pour pouvoir vivre ensemble ce XXIe siècle, il se devra d’être durable, éthique et respectueux.

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Membre du bureau de l'Assemblée Constituante genevoise et de la Commission thématique n°5 "Rôle et tâches de l’Etat, finances", Coordinateur du Cercle développement durable, élu sur la liste des Associations de Genève