20/03/2011

A la Constituante : Dans le cadre du processus de consultation, les Associations de Genève tiennent, ce lundi 21 mars 2011, deux permanences d’information.

Pour permettre aux sympathisants et membres du monde associatif de répondre de façon avertie au questionnaire de la Constituante et discuter de la consultation, les Associations de Genève et la Fédération Associative Genevoise (FAGE), tiennent ce lundi 21 mars deux permanences d'information.

 

Ces réunions permettront un échange convivial entre les acteurs et sympathisants associatifs. L'accès y est libre et un buffet est prévu.

 

Lundi 21 mars 2011, 12h - 14h et 18h - 20h,

Maison des Associations, salle Jacquard, rue des Savoises 15.

 

 

La consultation est ouverte jusqu'au vendredi 25 mars 2011. Plus d'informations en ligne sur www.associationsdegeneve.ch ou www.ge.ch/constituante

 

 

Qu'on se le dise ...

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève

 

 

 

 

 

 

08/03/2011

A la Constituante : Consultation, info ou intox ?

Vous le savez peut-être, la Constituante consulte en ce moment et tout un chacun est invité à participer à cette démarche.

Deux objets sont proposés conjointement,

-        d'une part un questionnaire de 27 questions, parfois insignifiantes, qui n'a pas été facile d'élaborer et de faire accepter au sein même de l'Assemblée, tant les opinions sont (encore) divergentes, alors même qu'il y aurait fallu là poser les vrais questions sensibles, les questions qui touchent, les questions qui pourraient remettre en question nos valeurs communes, les questions qui fâchent ... les questions qui pourraient mener à l'échec du projet devant le peuple en 2012,

-        d'autre part, un avant projet de nouvelle Constitution pour Genève, qui pour certains est parfait, qui pour d'autres est une régression totale par rapport à notre Constitution actuelle, notamment par rapport aux Droits fondamentaux et à toute une série d'initiatives populaires qui ont été retenues, voir plébiscitées par le peuple ces dernières années ...

Si vous souhaitez participer à ce processus ouvert à toutes et tous, c'est vraiment le moment ( www.ge.ch/constituante - délai au 25 mars 2011), les groupes et associations qui vous sont proches sont très certainement en train de formuler leurs positions, n'hésitez pas à les solliciter et relayez individuellement votre opinion sur les sujets qui vous concernent et/ou vous intéressent.

Les Associations de Genève ont réalisés un document de qualité et d'une grande utilité si vous souhaitez « décrypter » le questionnaire et répondre de façon avertie à cette partie de la consultation (vous le trouverez ici ou sur le site www.associationsdegeneve.ch ), il est composé d'une parti introductive puis, pour chaque question, de quatre rubriques, soit : « la question », « le décodage de celle-ci », « la prise de position » et « une suggestion de réponse ». Le tout finalisé par uns synthèse des suggestions de réponses (pages 16 et 17).

Bon nombre d'associations prennent position ces prochains jours sur le contenu même de l'avant-projet, les Associations de Genève relayeront les commentaires des associations spécialisées dans leurs domaines de compétences, notamment sur son site internet. Vous pourrez alors vous appuyer sur l'expertise de celles-ci pour formuler vos remarques, plus conséquentes qu'au seul questionnaire.

C'est certainement une étape cruciale de ce processus, tout opinion devant être entendu, d'une façon ou d'une autre, par les Constituant/e/s pour avancer dans leurs travaux et produire une nouvelle Constitution pour tout Genève. Qu'elle soit véritablement progressiste et reflète les attentes des genevoises et genevois.

Qu'on se le dise ...

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève

 

 

 

15/12/2010

Incroyable : Des honoraires à 10'000.00 € de l'heure ...

Selon la TDG du 15.12.2010 (page 23)*, un avocat genevois Me J. P. a touché 10 millions d'Euro d'honoraire pour la succession de Gianni Agnelli (1'186 millions d'Euro). Condamné par le tribunal arbitral de Genève à rétrocéder 60% de cette somme, considérée « certainement comme abusive », il ne devrait en garder « que » le 40%, soit 4 millions d'Euro, pour quelques 1'000 heures de travail ...

Allons donc et sans calculette, nous disions donc, après rétrocession, « plus que » 4 millions d'Euro divisé par 1'000 heures, cela nous amène à un tarif horaire de 4'000.00 € ... soit plus de 5'000.00 Sfr./heure ... en lieu et place des 12'500 Sfr./heure facturés initialement ...

Il est reconnu que l'accès aux prestations des avocats n'est pas donné à tout le monde, mais là, même si la cliente dans un premier temps était contente de la prestation et en avait certainement les moyens, il faut constater que pour certains avocats, en matière de déontologie, il n'y a pas de « petits » profits ...

 

Boris Calame, Constituant

 

* http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/avocat-rendre-8-millions-cliente-2010-12-15

18/11/2010

10ème édition du concours du développement durable, c’est parti !!!

 

Le premier qui sauve la planète.jpg

 

 

 

Et voilà qu'est lancée l'édition 2011 du concours cantonal en vue de l'attribution des bourse et prix cantonaux du développement durable.

 

Ce concours, qui s'adresse aux entreprises, ainsi qu'aux associations ou encore aux individus, a pour but de soutenir et mettre en évidence des projets et réalisation qui contribuent à favoriser la convergence et l'équilibre durable entre efficacité économique, solidarité sociale et responsabilité écologique.

 

Toutes les informations nécessaires pour accéder aux données du concours se trouvent sur le site du Service cantonal du développement durable (ici), où l'on trouvera aussi un tout nouveau film qui présent une sélection illustrative et variée d'anciens lauréats (ici).

 

Dans la brochure de la dernière édition (ici), on trouvera les projets et réalisation des lauréats 2010, ainsi que l'ensemble des nominés depuis 2002.

 

En me réjouissant de faire connaissance de vos actions ou projet en matière de développement durable, je ne peux que vous encourager à participer à ce concours pour lequel le délai de candidature est fixé au 31 janvier 2011.

 

A noter que rendez-vous est donné le 13 mai 2011 pour la cérémonie officielle, qui se tiendra dans le cadre du Festival du développement durable.

 

Cordialement vôtre.

 

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Membre du Conseil du Développement Durable

Président du Jury du Prix et de la Bourse du Développement Durable

 

 

13/10/2010

A la Constituante : Passons des signes aux actes …

Visiblement la stratégie développée et tenue depuis ce printemps par les groupes de droite, fédérés par les représentants de l’économie libérale et dure, commence à se lézarder … différents contacts informels laisserait entrevoir un retour à des débats constructifs … espérons rapidement !!!

 

En effet, de nombreux Constituant/e/s de droite comme de gauche se lassent d’une situation destructive, alors même que l’objet même pour Genève de réécrire sa Constitution est et devrait être de fédérer les genevois et genevoises autour d’un projet commun et novateur, qui préserve les acquis populaires. La situation qui prévaut actuellement ne peut que braquer tout un chacun contre ce projet.

 

Un constat, les résultats des votes en plénière ne sont pas bon, car trop fréquemment liés à la circonstance et à des majorités de quelques voix. En fait, tout le monde sait qu’il faudra, en 2012, une très forte adoption par l’Assemblée du texte constitutionnel, pour espérer que le peuple souverain la suive.

 

La réflexion initiale n’était certainement pas suffisante, notamment autour de la définition d’un minimum commun à préserver, mais il faut aussi constater que dans sa courte histoire, par l’engagement de ses membres, l’assemblée à réussit à surmonter passablement d’écueil, espérons qu’elle retrouve la sagesse, se libère du carcan et de la main mise imposés par certains.

 

Appelons les forces progressistes, de gauche et de droite, à la raison, au sérieux, à la collaboration … il n’est en effet pas possible de faire « que des frustrés », au sein et en dehors de l’hémicycle, et espérer atteindre la mission qui nous a été donnée par la population et pour laquelle nous nous sommes engagés.

 

Sortons d’une logique préélectorale en vue des prochaines municipales et surmontons les simples rapports de force. Il est encore temps de revoir sérieusement l’avant-projet de Constitution, qui devrait être mis en consultation en début 2011. Celui-ci devant aussi nous amener des réactions positives et pas seulement négatives.

 

Sans mentir à la population, portons ensemble des propositions réalistes et non utopiques, écoutons sérieusement les attentes et autres doléances de nos concitoyens.

 

La dernière ligne droite des travaux en plénière, avant la consultation, et les éventuels repêchages opérés seront représentatifs. Ils permettront de décrypter clairement la volonté commune de faire aboutir ou échouer ce projet pour Genève et non contre Genève.

 

Forces progressistes, il n’est peut-être pas encore trop tard, réveillez-vous !!!

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève