20/11/2011

Concours du développement durable | Pour Genève et sa région

 

Le premier qui sauve la planète.jpg

 

 

 

Vous avez un projet ou une réalisation en matière de développement durable, vous souhaitez lui donner une certaine visibilité, obtenir un éventuel soutient et encore une reconnaissance du Conseil d'Etat de la République et canton de Genève, alors participez à la 11 ème édition du Prix, de la bourse et de la distinction cantonale du développement durable.

Le prix à pour vocation d'honorer une réalisation exemplaire, la bourse permet d'obtenir un soutient financier plus conséquent pour la mise en œuvre d'un projet. Pour tous deux, les individus, groupements, associations et entreprises peuvent concourir.

Grande nouveauté cette année, la distinction du développement durable qui, sans dotation financière, est spécifiquement ouverte aux organismes publics et parabublics, soit les écoles, administrations, communes et tout autres établissements plus ou moins liés aux collectivités publics.

Vous trouverez toutes les informations requises ici, dans le flyer ou encore sur le site www.ge.ch/agenda21 .

Quelques lauréats sont présentées dans un clip réalisé cette année que vous pouvez visionner ici.

Pour que le développement durable puisse être mieux illustré et ainsi nous devenir plus familier, vous pouvez, en participant au concours, démontrer qu'il est tout à fait possible de viser un juste équilibre entre efficacité économique, solidarité sociale, et responsabilité écologique.

Le dernier délai d'inscription et de remise du dossier est fixé au 31 janvier 2012.

N'ésitez pas à faire circuler l'information, nous nous réjouisons de découvrir vos dossiers.

 

Boris Calame designer sgd et écologue

Président du jury du concours du prix, de la bourse et de la distinction du développement durable

04/05/2011

Prix et bourse du développement durable 2011 et journée des entreprises - Vendredi 13 mai au CERN

Pour découvrir en primeur le très beau palmarès 2011 du prix et de la bourse du développement durable, inscrivez vous à la cérémonie qui aura lieu le vendredi 13 mai 2011, de 11h00 à 12h15, au Globe de la Science et de l'Innovation situé au CERN.

 

Le même jour, de 08h45 à 11h00, et au même endroit, dans le cadre du Festival du développement durable, aura lieu la journée Entreprise avec un retour d’expérience sur la « mise en œuvre d’une politique de développement durable », ainsi qu’une table ronde sur le thèmes « Décroissance et développement durable : les entreprises en question ».

 

Inscrivez vous ! Ces évènements seront suivis d’un cocktail dinatoire.

 

Accès direct en tram par la nouvelle ligne n°18 Coutance – CERN (trajet 23 minutes)

 

Inscription en ligne : http://www.festivaldd.ch/default/subscribe/index/det_id/2...

 

Plus d’informations pour la journée : http://ge.ch/dares/developpement-durable/actualite-laurea...

 

 

Au plaisir de vous y rencontrer

 

 

Boris Calame designer sgd et écologue, indépendant

Président du jury du prix et de la bourse cantonaux du développement durable

FDD-Logo-Mail.jpg

 

 

 

22/04/2011

De véritables projets et actions locales en matière de développement durable

Dans le cadre du festival du développement durable, qui se tiendra à Genève du 12 au 15 mai 2011 (www.festivaldd.ch), un moment bien particulier est la cérémonie officielle de remise des prix et bourses cantonaux du développement durable.

 

C'est ainsi chaque année, plus de trente candidats qui qui participent à ce concours et se disputent les faveurs du jury, au final seuls quelques uns sont retenus. Il est en effet pas toujours facile de trouver un véritable  équilibre entre l'efficacité économique, la solidarité sociale, et la responsabilité écologique. De plus, le réalisme et la reproductibilité sont aussi importants.

 

Venez découvrir le palmarès de cette 10ème édition, avec des projets et réalisations séduisants, novateurs et belle et bien durables.

 

Globe de la science et de l'innovation

Centre Européen de Recherche Nucléaire - CERN

Route de Meyrin - Accès direct en Bus et Tram, arrêt « CERN »

Vendredi 13 mai 2011, de 11h00 à 13h00

 

Accès libre, mais inscription souhaitée - Programme et informations

 

A quoi bon faire bien, mais seul dans son coin, autant partager ces projets et réalisations pour qu'ils puissent se développer et soient utiles au plus grand nombre.

 

Au plaisir de vous y rencontrer

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Président du jury du prix et de la bourse cantonaux du développement durable

 

 

A noter sur le site du Festival les très nombreuses activités proposées au travers du canton (cliquer sur le logo)

FDD-Logo-medium.jpg

08/03/2011

A la Constituante : Consultation, info ou intox ?

Vous le savez peut-être, la Constituante consulte en ce moment et tout un chacun est invité à participer à cette démarche.

Deux objets sont proposés conjointement,

-        d'une part un questionnaire de 27 questions, parfois insignifiantes, qui n'a pas été facile d'élaborer et de faire accepter au sein même de l'Assemblée, tant les opinions sont (encore) divergentes, alors même qu'il y aurait fallu là poser les vrais questions sensibles, les questions qui touchent, les questions qui pourraient remettre en question nos valeurs communes, les questions qui fâchent ... les questions qui pourraient mener à l'échec du projet devant le peuple en 2012,

-        d'autre part, un avant projet de nouvelle Constitution pour Genève, qui pour certains est parfait, qui pour d'autres est une régression totale par rapport à notre Constitution actuelle, notamment par rapport aux Droits fondamentaux et à toute une série d'initiatives populaires qui ont été retenues, voir plébiscitées par le peuple ces dernières années ...

Si vous souhaitez participer à ce processus ouvert à toutes et tous, c'est vraiment le moment ( www.ge.ch/constituante - délai au 25 mars 2011), les groupes et associations qui vous sont proches sont très certainement en train de formuler leurs positions, n'hésitez pas à les solliciter et relayez individuellement votre opinion sur les sujets qui vous concernent et/ou vous intéressent.

Les Associations de Genève ont réalisés un document de qualité et d'une grande utilité si vous souhaitez « décrypter » le questionnaire et répondre de façon avertie à cette partie de la consultation (vous le trouverez ici ou sur le site www.associationsdegeneve.ch ), il est composé d'une parti introductive puis, pour chaque question, de quatre rubriques, soit : « la question », « le décodage de celle-ci », « la prise de position » et « une suggestion de réponse ». Le tout finalisé par uns synthèse des suggestions de réponses (pages 16 et 17).

Bon nombre d'associations prennent position ces prochains jours sur le contenu même de l'avant-projet, les Associations de Genève relayeront les commentaires des associations spécialisées dans leurs domaines de compétences, notamment sur son site internet. Vous pourrez alors vous appuyer sur l'expertise de celles-ci pour formuler vos remarques, plus conséquentes qu'au seul questionnaire.

C'est certainement une étape cruciale de ce processus, tout opinion devant être entendu, d'une façon ou d'une autre, par les Constituant/e/s pour avancer dans leurs travaux et produire une nouvelle Constitution pour tout Genève. Qu'elle soit véritablement progressiste et reflète les attentes des genevoises et genevois.

Qu'on se le dise ...

 

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève

 

 

 

08/10/2010

A la Constituante – Conflits de loyauté ?

Lettre ouverte à quelques « indépendants »

A la Constituante, il y a différents groupes politiques qui ont pris des noms spécifiques pour leurs campagne et l’accès à ce parlement un peu particulier … certains ont aussi voulu élargir leur base, amener sans doute de nouvelles idées, voir faire émerger de nouveaux talents … à l’exemple de :

· Libéraux & Indépendants

· Mouvement changer Genève

· Radical ouverture

· Socialiste pluraliste

· Les Verts et Associatifs

Une chose est sûre, la volonté initiale d’élargissement semblait sincère et permettait d’envisager des débats riches et attentifs, afin de construire ensemble ce projet pour Genève.

Mais un constat s’impose, ilest certainement pas facile de défendre ses valeurs et son indépendance tout en assumant pleinement sa loyauté envers ses paires et son groupe politique … pour différent/e/s élu/e/s, la réalité est très certainement source de conflit intérieur et de frustrations. Quelques exemples :

 

· Comment est-il possible de voter contre des allocations d’études (03.06.2010) - pour un ancien dirigeant de l’alma mater - pourtant prérequis indispensable à de nombreux jeunes, pour pouvoir accéder aux études supérieures ?

o Thèse « 102.121.e » validée en commission et REFUSÉE en plénière :

« L’égal accès de toutes et tous aux établissements de formation est garanti ».

o Thèse « 102.121.f » validée en commission et REFUSÉE en plénière :

« Toute personne dépourvue des ressources personnelles ou familiales nécessaires à une formation initiale reconnue a droit à une aide de l’Etat ».

 

· Comment est-il acceptable de ne pas (pouvoir) parler des communes (21.09.2010), pour une élue d’un exécutif municipale, lors des débats y relatif en plénière ?

 

· Comment est-il possible de s’opposer à des amendements qui répondent aux besoins du monde agricole (07.10.2010) pour une élue qui se dit «En prise directe avec les défis agricoles et viticoles actuels, et mets au rang des valeurs fondamentales le développement d’un cadre de vie favorisant une agriculture de proximité (…) » ?

o Propositions d’ajout sur la thèse initiale, par les Associations de Genève non voté :

« L'Etat favorise une agriculture de qualité, diversifiée et respectueuse de l'environnement et des travailleurs ainsi qu'un approvisionnement local et régional ».

o Proposition d’ajout des Associations de Genève et REFUSÉ en plénière :

« Il (l’Etat) encourage une agriculture de proximité, diversifiée dans ses productions et ses formes d'exploitations agricoles ».

« Il (l’Etat) veille à ce que les agriculteurs locaux puissent obtenir pour leurs produits des prix rémunérateurs liés aux coûts de production ».

« Il (l’Etat) soutient les projets rapprochant producteurs et consommateurs, telle que l'agriculture contractuelle de proximité ».

 

En se satisfaisant de « L'Etat encourage une agriculture diversifiée de qualité, respectueuse de l’environnement et de proximité. Il contribue à la promotion des produits agricoles du canton. »

… il existe bien sûr bon nombre d’autres exemples ...

 

Allons, un peu de bon sens, retrouvez vos valeurs et votre indépendance.

 

Dans l’attente de vous revoir, cordialement.

 

 

 

Boris Calame Constituant élu sur la liste des Associations de Genève