27/05/2010

Ce week-end: 12ème édition de Champel en fête

image001.jpg

La Météo du Week-end annonce des améliorations pour Vendredi et Samedi ...

Habitués ou de passage à Champel, venez ou arrêtez vous à "Champel en fête", qui se déroule dans le cadre magnifique du Parc Bertrand et sur l'Avenue Peschier, ces vendredi 28 et samedi 29 mai 2010, et profitez des nombreuses animations gratuites prévues.

Fête qui se veut d’abord familiale, elle répond aussi très largement aux attentes des jeunes et des amis.

Vous trouverez ci-après le programme, ainsi que plus d’informations sur le site de la Maison de quartier de Champel, organisatrice de la fête, à l’adresse : "www.mq-champel.ch".

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant, Président du comité de gestion de la Maison de quartier de Champel

 

PROGRAMME :

Vendredi 28 mai 2009 de 16h à 24h, sur l’avenue Peschier et le Parc Bertrand

Entrée libre, musique, animations, buvette et petite restauration

Dès 16h00 - Les vélos fous vous entraîneront dans tous les sens dès la sortie de l’école. Animations diverses pour les enfants

16h30 Joël Cruchaud des petits Zèbres dans: "Comme une histoire"

 

Concerts sous le chapiteau du Parc Bertrand avec

19h30 - The GUESTS

20h30 - DEADLY PUMPKING

21h30 - HYPOCRAS

22h30 - KA

 

Samedi 29 mai 2010 de 10h à 24h, sur l’avenue Peschier et le Parc Bertrand

Entrée libre, musique, animations, stands, buvette et petite restauration

Dès 10h00 - Marché aux puces des enfants dans le préau de l’école Peschier.

En matinée - Tournoi de foot de l’Association de parents d’élèves (APCEM)

Dès 11h15 - Parade des enfants organisée par la crèche EVE Dent de Lait

13h00 - Tournoi de basket organisé par Champel Basket

 

Troc vert: Venez échanger plantes ou boutures avec vos propres productions mais aussi contre confitures, gâteaux ou autres produits faits maisons et naturels. La Maison de quartier de Champel propose "Plantez vos chaussures. L'idée est que chacun apporte ses vieilles chaussures et les transforment en jardinière avec les plantes disponibles sur place. Barbara Wagnières et ses adorables plantes. Animation verte par la crèche EVE Dent de lait. Sautons en rythme sur ces sympathiques machines gonflables de l'association Blasio. Animations diverses des Scouts, groupe Perceval. Association "Le Chalet" et ses bricolages

Prêt-ludes et ses jeux ludiques. Les jeunes sapeurs pompiers de Genève en démonstration

Géraldine et son piano-coktail

 

Concerts et spectacles sous le chapiteau du Parc Bertrand avec

14h00 - Siembra

15h00 - BLACK & WHITE

15h30 - Les Pas Perdus

17h00 - Association Kathak Mandapa, danses indiennes au pluriel

18h00 - Philippe Campiche dans " Le SAKAKOUA", contes et violoncelles, tout public

20h30 - JAMMIN' GROOVE, 20h30

21h30 - LAMBIG BUTTER EXPLOSION, Jazzy Rock Punk Cabaret 21h30

22h30 - L'ORCHIDEE D'HAWAI, Surf Rock 22h30

 

 

26/05/2010

Stratégie de sabordage à la Constituante !

A force de vouloir jouer avec le feu, les groupes de droite de l’Assemblée constituante ont lancés le sabordage pur et simple du projet de nouvelle Constitution pour Genève.

Déjà, le 20 mai 2010, des thématiques tels que "La promotion de la culture", "la protection du patrimoine et la sauvegarde des intérêts des générations futures" ou encore "l'aménagement du territoire et la promotion du logement" ont étés bannis du projet de nouvelle Constitution pour Genève.

Comment est-il possible que ce jour des thématiques aussi importantes que « la non discrimination1 » ou « l’égalité entre femmes et hommes2 » puissent être refusées par une majorité de Constituant/e/s, soit respectivement 36 Non / 34 Oui / 0 Abstention et 35 Non / 32 Oui / 1 Abstention.

Après des débats particulièrement destructifs, il faut bien constater que certaines femmes, élues pour écrire notre nouvelle charte fondamentale, ne sont pas pour une égalité entre les femmes et les hommes. On savait la sous-représentation des femmes dans cette assemblée, mais d’en arriver à pareille résultat … qui l’aurait cru ?

Après un amendement du MCG proposant une nouvelle rubrique largement édulcorée « Buts sociaux » et non contraignante, en lieu et place de 14 thèses des « Droits fondamentaux » proposées par la Cot1, les groupes et élu/e/s de droite ont imposés un non débat et, notamment, la disparition dans le projet de nouvelle Constitution des thèses liées au « droit au logement »,  « droit aux allocations de naissance ou d’adoption et aux allocations familliales », « droits d’accès aux études et à une formation certifiante », « droit à un salaire équitable », …

Fort de ce constat, le groupe des « Associations de Genève » ne pouvait que se rallier à la position des groupes de gauche en quitant la séance plénière de l’Assemblée constituante sur le coup de 20h40, ce mardi 25 mai 2010.

Si la stratégie destructrice des groupes de droite devaient perdurer, il serait bien légitime de se poser la question de l’intérêt de poursuivre des débats qui n’ont plus aucun sens, du moment que la population ne pourra que refuser le texte proposé. Es-ce bien là la stratégie de la droite ?

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève

 

1 Thèse "102.21.b" soumise au vote et refusée : Nul ne doit subir de discrimination ni tirer avantage du fait notamment de son origine, de son ethnie, de son sexe, de son âge, de sa langue, de son état de santé, de sa situation sociale, de son mode de vie, de son orientation sexuelle, de ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques ni du fait d’une déficience.

 

2 Thèse "102.21.c" soumise au vote avec son amendement et refusée : La femme et l’homme sont égaux en droit. Il ont droit notamment à la même formation, à un salaire égal pour un travail de valeur égal, à l’égalité des chances dans la vie professionnelle et la vie familliale. L’Etat fait en sorte que les fonctions publiques soient assumées tant par des femmes que par des hommes.

 

NB : Les débats peuvent être suivis dès 09h00 le lendemain des plénières sur Léman Bleu ou sur le site de la Constituante à l’adresse : http://www.ge.ch/constituante/video/nosvideos.asp

24/05/2010

A la Constituante - Buts de l'Etat et Droits fondamentaux

A quelle sauce seront mangés ou limités les droits fondamentaux lors des prochains débats de l'Assemblée constituante (25.5 et 03.06.2010)?

Pour celles et ceux qui ont eu le courage de suivre la séance du 20.05.2010, vous aurez constaté que l'édulcoration des Buts de l'Etat (thèse 101.21.a - voir ci-après), proposée par les Radicaux, à fait de véritables ravages notamment en matière de "promotion de la culture", de "protection du patrimoine et sauvegarde des intérêts des générations futures", de "l'aménagement du territoire et la promotion du logement", ...

Il faut noter que la proposition formulée par la Cot1 était issu d'un débat qui recherchait un équilibre réel au travers des "Buts de l'Etat" et que ceux-ci soient crédibles et explicites pour la population.

 

Thèse "101.21.a" proposée par la Cot1 :

L'Etat a pour buts :

  • a) le bien commun et le bien-être de la communauté ;
  • b) la protection de la population et la sécurité ;
  • c) laprotectionsociale,lasantéetlaformation;
  • d) l’égalité des chances, le respect des minorités et la cohésion sociale ;
  • e) la promotion de la paix et la résolution des conflits au niveau local, régional et international ;
  • f) la protection du patrimoine et la sauvegarde des intérêts des générations futures ;
  • g) la protection de la nature et de l’environnement ; h) le respect, la protection et la réalisation des droits fondamentaux ;
  • i) la promotion de la culture ;
  • j) l'aménagement du territoire et la promotion du logement ;
  • k) le développement de l’économie et la promotion de l'emploi;
  • l) la promotion d’une répartition équitable des ressources.


Thèse "101.21.a" retenue après débat le 20.05.2010 :

  • La République et le canton de Genève protège les droits fondamentaux de tous ses habitants et s’engage en faveur de la prospérité commune, de la cohésion et de la paix sociales, de la sécurité et de la conservation durable des ressources naturelles.


La comparaison est relativement affligeant ... es-ce à dire que des éléments primordiaux en matière de Développement durable n'auront plus le droit au chapitre? Es-ce qu'une thèse novatrice, à l'exemple de la "102.51.d - Toute personne a droit de vivre dans un environnement sain et respectueux de la biodiversité", sera retenue ?!

Les prochains débats liés aux "Droits fondamentaux" seront particulièrement représentatifs d'une volonté ou non de parvenir à la réalisation et l'aboutissement d'une nouvelle Constitution pour Genève.

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève

 

NB: Les rapports liés aux travaux des l'Assemblée constituante sont en ligne à mesure de leur publication sur le site de l'Assemblée à l'adresse: http://www.ge.ch/constituante/rapport_these/rapport_these.asp

01/04/2010

Mobilisation de 36'947 citoyennes et citoyens qui s'expriment auprès de l'Assemblée constituante

Durant la première étape de ses travaux, l’Assemblée constituante genevoise a reçue, du 11 novembre 2008 au 31 mars 2010, pas moins de 27 Propositions collectives munies de 530 à 7'388 signature.

Au total c’est pas moins de 36'947 signatures qui ont été apposées, par des citoyennes et citoyens, sur des propositions thématiques et/ou formulées à l’attention des Constituantes et Constituants. Il faut aussi relever les 27 pétitions (munies de moins de 500 signatures) et 21 demandes d’audition.

Les thématiques sont variées et consultables sur le site internet de l’assemblée. Elles vont de la solidarité internationale à la réalisation de quartiers durables, du réchauffement climatique à la promotion active de la paix, du développement de la biodiversité au soutien et la promotion du sport et de la culture, des loisirs à la consommation, de l’interdiction de la chasse à la protection de la sphère familiale …

Au travers de ces Propositions collectives, à noter l’importante mobilisation du monde associatif et, à contrario, un regret pour l’absence remarquée d’expression de la part du monde économique, si ce n’est plusieurs pétitions qui souhaitent, notamment, consacrer et considérer le « droit au stationnement » comme un droit fondamental, à l’exemple du « droit au logement ».

Il restera à voir ce que l’Assemblée constituante fera, au travers de ses travaux, de cette mobilisation considérable.

Rendez-vous est donné à partir du 15 mai, avec la publication des rapports des commissions, qui doivent être bouclés pour la fin avril et seront débattus en séances plénières et publiques, jusqu’à l’hiver 2010.

Les rapports seront publiés notamment sur le site internet de l’Assemblée constituante www.ge.ch/constituante/

 

Boris Calame, designer sgd et écologue, indépendant

Constituant, élu sur la liste des Associations de Genève

 

15/01/2010

Pour de véritables actions en matière de développement durable

 

tout_reste_a_faire.jpg

 

 

 

Vous êtes entreprises, association ou encore individu*, vous êtes visionnaires, avez réalisé ou souhaitez réaliser un projet en matière de développement durable.

 

Votre projet est novateur et contribue à favoriser la convergence et l’équilibre durable entre efficacité économique, solidarité sociale et responsabilité écologique, pour Genève et sa région.

 

Il pourrait être valorisé dans le cadre du concours de la bourse et du prix cantonaux du développement durable de la République et canton de Genève.

 

Alors, il ne vous reste que quinze jour pour faire acte de candidature à l’édition 2010. Vous trouverez toutes les indications utiles à l’adresse :

 

http://etat.geneve.ch/dt/developpement-durable/actualite-...

 

 

 

Boris Calame

Membre du Conseil du développement durable

Président du Jury du prix et de la bourse du développement durable

 

 

 

* Pour autant que vous êtes domicilié ou que vous exercez une activité à Genève ou dans la région frontalière du canton (Ain, Haute-Savoie, district de Nyon).