21/02/2015

Quand je rêve de la police: L'agent "X" me raconte ...

POLICE.jpg

Tu sais Boris, l'autre soir on à eu la visite du "sieur E" au poste ... bon ... je peux pas dire son nom, c'est confidentiel, mais on l'aime vraiment, c'est notre mentor, c'est lui qui travaille pour nous tous les jours, tu vois bien de qui je parle - je lui répond alors qu'il me semble bien comprendre - l'agent "X" continue son histoire:  c'était dans la nuit, il est venu en visite au poste avec quelques-uns de ses collègues, il faut dire que le "sieur E" est notre ami, c'est lui qui dicte à ses collègues ce qu'il faut écrire dans les lois, surtout la nôtre, pour que personne ne vienne trop nous déranger, car dans notre corporation, c'est important, nous sommes toujours solidaires pour notre bien-être d'abord ... celles et ceux qui ne seraient pas d'accord avec nous n'ont qu'à bien se tenir, nous sommes l'Etat dans l'Etat et il ne faut pas s'opposer à nous ...

L'agent "X" précise qu'il fallait être convaincant et donner l'impression d'être surpris par cette visite, car elle était en effet "annoncée comme inopinée", mais le "sieur E" étant toujours aux petits soins avec nous, il nous a demandé préalablement de faire un peu d'ordre pour ne pas décevoir ses collègues, alors on était prêt, certes un peu fébrile, mais prêt ...

Marcel, notre chef de poste, c'est lui qui connaît le mieux le "sieur E", ils font pleins de trucs ensemble, mais je ne sais pas vraiment quoi, nous a bien précisé que cette fois il ne faudrait pas sortir le saucisson et le coup de rouge, les autres visiteurs auraient en effet déjà mangé, seraient un peu pressés et n'étaient pas très sympas avec la corporation .... pas grave, on fera bien meilleur accueil au "sieur E" lors de sa prochaine visite ... c'est en effet primordial pour nous d'entretenir avec lui de très bonnes relations ...

Alors l'agent "X" continue pour expliquer qu'ils ont dû aussi se retenir de chanter l'hymne de la Police - il y a un hymne de la Police, lui demandai-je alors un peu surpris ? - mais oui bien-sûr c'est le "cé qu'è lainô" que le "sieur E" a écrit spécialement pour nous, on le chante lors de nos rencontres, ou pour se donner du cœur à l'ouvrage, le mieux est encore dans la voiture en intervention ou lors d'élections ... c'est vraiment trop bien !

Bon revenons sur cette petite visite inopinée du poste, en fait ils étaient venus pour voir comment se portaient nos détenus, trop facile, on avait profité du temps à disposition pour ranger les plus mal en point dans un autre poste, il faut dire que Marcel n'aime pas trop qu'on lui tienne tête, alors des fois il se lâche quelque peu ... c'est fou comme ces détenus peuvent être maladroits, il arrivent qu'ils s'encoublent [vraiment] sur n'importe quoi, on le constate régulièrement, mais toujours à plusieurs ... c'est très important d'être plusieurs pour un constat ... mais là c'était propre, car pour faire plaisir à Marcel, mon chef, j'ai même passé un p'tit coup de panosse dans la cellule du fond ... tu sais c'est celle où la porte est plus épaisse, celle là où l'on fait nos répétitions de chants pour ne pas déranger nos voisins ... c'était toutefois plus long que prévu, j'ai dû aussi faire les murs et le plafond. J'ai fini, me dit-il, juste à temps pour recevoir correctement notre éminent visiteur ...

Puis après quelques heures, le "sieur E" est repartis avec ses collègues, en nous félicitant pour la bonne tenue de notre poste ... nous nous sommes même demandé un moment qui étaient ces visiteurs qui l'accompagnaient, mais bon c'était pas très important du moment où ils étaient avec lui ... on a alors ouvert quelques topettes et sorti le saucisson ...

Il faut reconnaît que sur ce coup Marcel a été particulièrement prévoyant, il est pas chef pour rien le Marcel et connaît tout le monde, il est passé l'après-midi au Parti, avec les collègues qui étaient en service, chercher quelques victuailles ...

Il faut dire que depuis quelque temps, c'est vachement plus sympa et moins stressant les visites inopinées, car on a enfin le temps de s'organiser ... et surtout, plus besoin de se raser ...

 

En quittant l'agent "X", je me suis remémoré son histoire et me suis demandé si en général une loi devait être écrite par une corporation et ses petits copains, pour la défense de ses intérêts, ou plus justement sans pression par le Parlement, qui représente et défend les intérêts de la population?

Moi qui aime beaucoup l'agent "X" et ses histoires quelque peu surprenantes, je me dis que, dans le cadre de la nouvelle loi sur la police (LPol), c'est quand même bien plus pertinent de faire confiance à une majorité du centre du Parlement (PDC, PLR, PS et Verts) ... autour d'un texte que nous avons débatu, amendé et voté ... plutôt qu'à certains opposants, corporatistes et manipulateurs des extrêmes ... 

Alors, avec conviction et détermination, je voterai à nouveau OUI le 8 mars à la nouvelle loi sur la police,  car je veux que la police revienne véritablement au service de la population et non pas seulement au service de certains ... STOP à un Etat dans l'Etat !!!

Qu'on se le dise ...

   

Boris Calame

Député des Verts au Grand conseil de la République et canton de Genève

Les commentaires sont fermés.