27/11/2009

Et si dimanche on fêtait Noël ?

J-2, les débats se calment au sujet du CEVA, moi, dimanche, si le CEVA peut se réaliser, je le dédierai à mes enfants, à nos enfants, comme le plus beau cadeau de Noël !

 

En effet, pour une fois que nos politiques ne traitent pas que de l’urgence et nous proposent un projet de qualité, indispensable, visionnaire et évolutif au service de Genève, je me dois d’espérer que nos citoyens ne se sont pas et ne se feront pas avoir par les arguments simplistes et mensongers des référendaires.

 

Dans mon billet du 20 juillet 2009, publié sur mon blog,

 

http://associatifetdurable.blog.tdg.ch/archive/2009/07/20...

 

je prenais position pour que le référendum aboutisse, afin que la population soit associée à ce grand projet pour Genève et puisse le valider en connaissance de cause.

 

Force est de constater que dans le cadre de cette votation, le seul endroit (ou presque) où l’on trouve vraiment matière à s’informer, à débattre et à se forger une opinion est le Web (sites, blogs, TDG,…). Les informations et échanges sont nombreux, les arguments contre le CEVA peu honnêtes.

 

Constatant que nous sommes confronté à une vision réductrice de Genève et d’intérêts totalement opposés pour Genève, il aurait été pertinent que les collectivités donnent réellement une information factuelle sur le projet, ce au service de l’ensemble de la population.

 

Certains veulent, peut-être trop souvent, comparer le CEVA (liaison ferroviaire entre deux réseaux existants) et le M2 Lausannois (métro urbain). Une chose est sûre, il y a sept ans, dans le cadre de la votation (référendum financier obligatoire, selon la Constitution vaudoise) sur le M2 (24.11.2002), la population vaudoise a été pour sa part activement informée par leurs autorités sur le tracé, l’emplacement des gares et les enjeux liés. La population a alors plébiscitée ce projet novateur (62% de OUI) qui a été inauguré le 18 septembre 2008, soit 17 ans après l’impulsion initiale de la Ville de Lausanne.

 

Dans notre monde complexe et surmédiatisé, c’est bien encore l’information qui permet de forger son opinion. J’espère en tous les cas que nos autorités sauront tirer profit de cette expérience et puissent enfin être mieux et plus à l’écoute des genevoises et genevois, en anticipant les attentes et/ou craintes de ces derniers.

 

Mais il est toutefois encore possible, d’ici dimanche, de valider ce projet en faveur des générations actuelles et à venir, par la concrétisation d’une mobilité rapide, performante et durable, en votant OUI au CEVA.

 

 

Boris Calame constituant, designer et écologue indépendant

Vice-président de la coordination transports et déplacements

 

 

Intéressant discours de François Marthaler, Conseillers d’Etat vaudois en charge du Département des infrastructures, prononcé le 18 décembre 2008 lors de l’inauguration du M2 :

 

http://blogs.verts-vd.ch/marthaler/2008/09/19/naissance-d...

 

 

Commentaires

Oui, mais attention à Octave :-))

Écrit par : Tonkin74 | 27/11/2009

Le CEVA est L'infrastructure dont Genève doit se doter!
Il est encore temps de voter OUI et de donner enfin un sacré coup de pouce au développement de notre région!
Le Canton compte plus de 450'000 habitants et aujourd'hui nous ne disposons pas d'un réseau efficace comme Berne, Lausanne, Zürich, Bâle, Lucerne... Construisons notre agglomération, développons-la pour demain, pour les générations futures.
Avec le CEVA on investit pour 150 ans! La ligne Genève-Lausanne, datant de 1859 est là pour le prouver. Notre région doit se doter aujourd'hui d'un RER efficace, cadencé, redynamisant des quartiers entiers comme les Eaux-Vives, La Praille, le Bachet ou Chêne-Bourg.

Nous léguons aux générations futures des infrastructures publiques dignes de celles que nos prédécesseurs nous ont léguées. Finissons-en avec les blocages, les intérêts privés, le conservatisme nombriliste et construisons la Genève de demain.
Construisons le CEVA aujourd'hui!... ou Genève ne construira pas d'autre infrastructure pendant bien longtemps.

OUI AU CEVA, OUI AU RER, OUI A L'AVENIR.

Écrit par : Juani S. | 27/11/2009

Tonkin, ne vous affolez pas, j'approuve la nouveauté du trajet vieux de 100 ans !! Comme, pendant ces années, Genève n'a pas évolué, il est toujours d'actualité ! Vive les vieilleries !

Écrit par : octave vairgebel | 27/11/2009

Ce que j'apprécie et je dis (enfin) merci c'est le discours courtois - ce soir - d'Octave... ouf je vais pouvoir être content dimanche après-midi... pour le bonheur de 2'600'000 personnes de l'arc lémanique...

Écrit par : Tonkin74 | 27/11/2009

Les commentaires sont fermés.